2025 : Les premiers pas de l’homme sur #Mars

Elon Musk, PDG de la société Space X, est un impatient pathologique et c’est peut-être pour cette raison qu’il est l’homme de la situation. Ce milliardaire américano-canadien d’origine sud-africaine s’est mis en tête d’envoyer des êtres humains sur la planète Mars à l’horizon 2025, c’est-à dire dans neuf ans! D’aucuns pensent qu’il ferait bien de prendre un peu de repos mais moi, je suis persuadé que ce gugusse de 44 ans n’est peut-être pas aussi illuminé qu’il n’y parait…

Elon_Musk_2015

Pour mémoire, le programme Apollo qui consistait à envoyer un homme sur la Lune, fut lancé le 25 mai 1961 par le Président Kennedy. Le  21 Juillet 1969, soit huit ans plus tard, Neil Armstrong et Buzz Aldrin plantaient le drapeau américain dans la régolite sélène.

Elon Musk est pressé d’envoyer des hommes à la conquête de la planète Mars car il craint, à juste titre, qu’une troisième guerre mondiale ne vienne hypothéquer à jamais les chances de l’humanité de se disperser au-delà de la planète Terre. La prochaine guerre mondiale sera assurément la dernière. Il ne restera plus grand monde pour témoigner de la bêtise humaine.

La planète Mars représente aujourd’hui la nouvelle frontière, celle que l’humanité se doit de dépasser si elle ne veut pas disparaître. Ce rôle a été tenu pendant plusieurs siècles par les États-Unis d’Amérique. Ce pays a accueilli des millions de migrants fuyant la misère ou les persécutions. Ils rêvaient simplement d’une vie meilleure et pour atteindre leur objectif, ils n’ont pas hésité à traverser un océan parfois hostile en abandonnant derrière eux ce qu’ils avaient de plus cher.

Aujourd’hui, la Terre est ravagée par les guerres et le fanatisme. Il n’est pas exagéré de qualifier la période actuelle de « second moyen-âge ». Malgré l’avènement d’Internet, nous sommes  entrés dans l’obscurité. Les réfugiés fuyant la guerre au Proche-Orient ne sont que le début d’un mouvement de grande ampleur. Bientôt suivront les réfugiés climatiques, ceux que le soleil brûlant fera fuir, ceux qui seront obligés de quitter leurs îles ou leurs côtes trop basses, submergées par les flots. Peut-être que tous ces Terrien(ne)s qui n’auront plus de patrie et qui seront refoulé(e)s par toutes les nations peureuses, peut-être seront-ils heureux de prendre un aller simple pour la planète rouge.  Là-bas, dans ce nouveau monde épargné par les guerres et l’obscurantisme, ils auront la possibilité de bâtir une nouvelle nation. Tout sera à construire dans cet immense désert minéral entouré d’une atmosphère toxique. Mais la synergie des volontés de tous ces Terrien(ne)s déraciné(e)s accomplira des miracles car ils auront laissés leurs peurs sur la Terre, à trois minutes-lumière de leur nouveau monde. Et trois minutes-lumière, c’est bien plus qu’un océan liquide.

Elon Musk a raison de se fixer un objectif difficilement réalisable car c’est toujours dans l’urgence que les énergies positives se subliment. Depuis que je suis enfant, je rêve de voir un vaisseau se poser sur la planète Mars. Je rêve de voir les premiers Terriens y fonder la colonie-mère. J’espère simplement que ce rêve se matérialisera avant la fin de mon existence.

dragon

Publicités

Auteur : Ordinosor

Bienvenue sur Miamondo, mon blog personnel. "Mia mondo", c'est de l'espéranto et ça signifie "Mon monde" en français. Je m'appelle Benoît alias Ordinosor, Français expatrié en Allemagne. Mes centres d'intérêt sont les distributions GNU/Linux, le langage de programmation Python, la science-fiction et l'espéranto.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s