#Python : classes, méthodes et héritage

Et voilà… C’est parti mon kiki! Je viens d’attaquer le chapitre des classes. C’est un peu ardu au départ et c’est idéal pour attraper des migraines mais il faut s’accrocher car cela permet d’entrer de plain-pied dans la programmation orientée objet (POO). « Plain-pied » n’est pas une grossière faute d’orthographe. C’est vraiment comme ça qu’on l’écrit.

À mon grand étonnement, j’ai réalisé l’exercice 12.2 sans trop de difficulté et je commence à comprendre maintenant des concepts tels que l’encapsulation, la méthode constructeur, les attributs d’instance etc… Bref, j’explore avec beaucoup de bonheur un nouveau continent.

La programmation orientée objet permet de maitriser un niveau d’abstraction plus élevé. Je me permets de citer Gérard Swinnen, l’auteur du livre :

  • Au début de votre étude, vous avez d’abord utilisé de simples instructions. Vous avez en quelque sorte programmé à la main (c’est-à-dire pratiquement sans outils).
  • Lorsque vous avez découvert les fonctions prédéfinies, vous avez appris qu’il existait ainsi de vastes collections d’outils spécialisés, réalisés par d’autres programmeurs.
  • En apprenant à écrire vos propres fonctions, , vous êtes devenus capables de créer vous-même de nouveaux outils, ce qui vous a donné un surcroît de puissance considérable.
  • Si vous vous initiez maintenant à la programmation par classes, vous allez apprendre à construire des machines productrices d’outils.

Je prends le temps d’avancer pas à pas dans mon apprentissage et je n’hésite pas à revenir en arrière lorsque je me rends compte qu’un concept est mal assimilé. Je me pose maintenant la question de savoir si je ne devrais pas commencer en parallèle l’étude du langage C. Il s’agit d’un langage de bas niveau, c’est-à-dire plus proche du langage-machine et par conséquent plus difficile à assimiler mais il me permettrait peut-être de pénétrer encore plus profondément dans les entrailles de la programmation. Je me dois d’y réfléchir…

CompteBancaire

Publicités

Auteur : Ordinosor

Bienvenue sur Miamondo, mon blog personnel. "Mia mondo", c'est de l'espéranto et ça signifie "Mon monde" en français. Je m'appelle Benoît alias Ordinosor, Français expatrié en Allemagne. Mes centres d'intérêt sont les distributions GNU/Linux, le langage de programmation Python, la science-fiction et l'espéranto.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s