Red Star OS, une distribution made in « Corédunore »…

On parle beaucoup de la Corédunore ces temps-ci, principalement pour les excentricités de son chef suprême, un petit bonhomme rondouillard et au sourire benêt qui s’est donné comme but dans la vie, de caler une charge nucléaire sous la coiffe d’un missile intercontinental et de faire décoller ce dernier sans qu’il explose sur le pas de tir (si possible).

Outre les bombes atomiques, Kim Jong-un (C’est comme cela qu’il s’appelle) a un autre dada. On dit de lui qu’il est féru d’informatique. Et curieusement, dans cet immense pénitencier qu’est la Corédunore, ce petit homme bien joufflu peut s’adonner à son passe-temps favori en utilisant une distribution issue du monde libre!

En effet, la Corédunore a développé son propre système d’exploitation baptisé Red Star OS et basé sur le noyau Linux. Vous imaginez bien que je n’ai pas résisté à l’envie de tester cette distribution venue d’un autre monde et le moins qu’on puisse dire, c’est que ça n’a pas été une partie de plaisir au niveau linguistique. Commençons par le côté positif : Le téléchargement de l’image iso a été un jeu d’enfant et son installation dans une machine virtuelle s’est bien passée, excepté le fait que j’avais initialement alloué 8 GB de disque dur, ce qui était insuffisant. J’ai donc doublé la charge.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mais le problème, c’est que tout est en corédunoréen, la langue locale. Or, je possède des lacunes dans cet idiome. Je dois même vous confesser que je n’en parle pas un traître mot. Dieu merci, je suis tombé sur cet excellent tutoriel qui explique de manière détaillée, la marche à suivre pour installer la distribution en anglais.

Tout se passe dans un terminal. En gros, il faut créer un compte root  en entrant cette commande:

/usr/sbin/rootsetting

Puis il faut se loguer en root et entrer les commandes suivantes avant de rebooter :

sed -i ‘s/ko_KP/en_US/g’ /etc/sysconfig/i18n
sed -i ‘s/ko_KP/en_US/g’ /usr/share/config/kdeglobals

J’en ai même profité pour mettre le clavier en azerty grâce à la commande setxkbmap fr.

Il vous faudra également entrer la commande  rm /etc/sysconfig/iptables si vous voulez déverrouiller le navigateur Firefox rebaptisé Naenara et surfer librement car je ne vais pas vous cacher qu’il y a quelques restrictions locales dans ce domaine. Baguenauder sur le world wide web est même carrément interdit pour le citoyen lambda. En fait, l’intranet local ne compte que vingt-huit sites! Voici une courte vidéo qui vous montre à quoi ressemble Red Star OS.

Les fonds d’écran valent le détour également. Au-delà du ton léger que j’adopte pour rédiger cet article, je n’oublie pas la misère et la famine qui frappe ce pauvre peuple victime de ce régime délirant.

Dernière chose… Nous les Français, nous avons la chance de pouvoir choisir librement nos dirigeants et par la même occasion, notre destinée. Alors demain, premier tour de l’élection présidentielle, quelque soit votre choix, n’oubliez pas d’aller voter.

Publicités

Auteur : Ordinosor

Bienvenue sur Miamondo, mon blog personnel. "Mia mondo", c'est de l'espéranto et ça signifie "Mon monde" en français. Je m'appelle Benoît alias Ordinosor, Français expatrié en Allemagne. Mes centres d'intérêt sont les distributions GNU/Linux, le langage de programmation Python, la science-fiction et l'espéranto.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s