#Python: 3126 pages, 13 cm d’épaisseur… Du lourd!

Lundi dernier, le facteur a eu bien du mal à glisser dans ma boite à lettres, le courrier qui m’était destiné. Et pour cause! Il s’agissait de deux grimoires de Mark Lutz intitulés Learning Python et Programming Python que j’avais commandés quelques jours auparavant. 3126 pages, 13 cm d’épaisseur, tout en anglais! Joie!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

C’est le livre de Gérard Swinnen intitulé Apprendre à programmer avec Python 3 qui m’a fait découvrir le langage Python et c’est le MOOC Python: des fondamentaux à l’utilisation du langage qui m’a permis de compléter mes connaissances.

Vous n’êtes pas sans savoir que j’écris aussi régulièrement que possible, des chapitres consacrés au langage Python avant de les publier sur ce blog. Je le fais entre autres, dans un souci de partage des connaissances mais également pour moi-même. En effet, la rédaction de ces chapitres que je souhaite le plus pédagogique possible, m’oblige à décortiquer les concepts et les fonctionnalités du langage Python que je veux partager. Je n’ai pas d’autre choix que de me convertir à la rigueur et personnellement, ça me fait du bien. Attaché à la vulgarisation des connaissances, je le fais également dans le but de prouver que le codage est une activité à la portée de tous et qu’elle peut être une source de plaisir quels que soient le niveau et/ou l’ambition du codeur.

Mais il faut reconnaître que la vulgarisation a ses limites. Il vient un moment où il faut prendre une grande inspiration et plonger dans les subtilités du langage. Si on ne le fait pas, on finit par se contenter de ce que l’on a et par tourner en rond.

C’est la raison pour laquelle j’ai fait l’acquisition de Learning Python et Programming Python, deux pavés à côté desquels la Sainte Bible fait figure d’opuscule.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, évacuons immédiatement l’aspect négatif à savoir la couverture du premier tome qui représente un rat. Outre le fait que je ne vois pas bien le rapport avec le langage Python, j’ai une sainte horreur de ces bestioles et par conséquent, je vais être dans l’obligation de recouvrir la couverture de ce tome, d’une livrée moins vomitive.

En dehors de ça, je dois dire que je suis tout à fait satisfait de mon acquisition. Le premier tome, Learning Python, est clairement consacré à l’apprentissage proprement dit du langage, c’est-à dire de sa syntaxe. C’est très complet, très détaillé. Notez qu’avec 1500 pages, ce serait quand-même un comble si on terminait la lecture de ce livre avec une impression de succinctitude. Donc, ça commence avec le premier chapitre consacré à la manière d’exécuter un programme écrit en python (par exemple dans un terminal interactif) et ça se termine par le quarantième chapitre consacré aux métaclasses, un concept très avancé.

Cela dit, je ne suis pas certain que ce soit une bonne idée de commencer l’apprentissage du Python avec ce pavé de 1500 pages lorsqu’on est un vrai débutant. Pour le coup, le livre de Gérard Swinnen, très pédagogique, me semble bien plus adapté.

python3

Pour ce qui est de Learning Python, j’ai décidé de le parcourir de manière linéaire, c’est-à dire un chapitre après l’autre et en prenant mon temps. À chaque jour suffit sa peine… D’autant plus que je lis en parallèle, le deuxième tome du même auteur intitulé Programming Python. Il est encore plus volumineux que le premier!

Programming Python est consacré, non pas à l’apprentissage du langage proprement dit mais à la programmation pure et dure.  On entre en quelque sorte dans le vif du sujet. Il aborde des concepts tels que :

  • la programmation système
  • les interfaces graphiques (par exemple tkinter)
  • la programmation internet
  • etc…

J’ai commencé à le lire et je me réjouis déjà d’avoir découvert le module pickle qui permet entre autres, d’enregistrer des données dans un fichier tout en conservant leur type. C’est bien pratique.

Voilà… À raison de dix pages quotidiennes (cinq pour chaque tome), j’en ai pour trois cents jours de lecture! Mais c’est la condition sine qua non si je veux continuer à rédiger des chapitres sur le langage Python.

Publicités

Auteur : Ordinosor

Bienvenue sur Miamondo, mon blog personnel. "Mia mondo", c'est de l'espéranto et ça signifie "Mon monde" en français. Je m'appelle Benoît alias Ordinosor, Français expatrié en Allemagne. Mes centres d'intérêt sont les distributions GNU/Linux, le langage de programmation Python, la science-fiction et l'espéranto.

13 réflexions sur « #Python: 3126 pages, 13 cm d’épaisseur… Du lourd! »

  1. Excellente lecture 🙂
    Je les ai achetés moi aussi il y a quelques temps, après 6 ans de Python en « autodidacte » au boulot.
    Reste à trouver le temps de les lire, je crois que je n’ai même pas encore atteint la 100ème page du premier… Mais j’ai quand même déjà appris des trucs 🙂

    Il te manque le troisième, Python Pocket Reference, mais ce dernier est plutôt destiné à ceux qui passent leur journée à faire du Python et qui ont besoin de vérifier un truc de temps en temps.

    Par contre, je ne suis pas sûr que ce soit une bonne idée de lire les deux en parallèle, Mark Lutz a plutôt écrit Programming comme une suite de Learning, même si tout ce qui est dans Learning n’est pas indispensable à la bonne compréhension de Programming. Et si tu ne peux lire que 10 pages par jour, même en lisant en parallèle, je te conseillerai plutôt d’alterner entre les deux livres, histoire de moins morceler la lecture.

    J'aime

    1. Bonjour,

      Merci pour ton commentaire. En effet, c’est à voir si c’est une bonne chose de lire les deux livres en parallèle. J’aimerais bien pourtant me tenir à cette discipline, histoire d’avancer plus vite mais j’ai déjà remarqué que j’ai une tendance à me concentrer davantage sur le premier livre.
      Une chose est certaine, ces livres sont une mine d’informations et pour l’instant, je n’ai pas l’impression d’être noyé dans des détails inutiles.
      Bonne journée à toi.

      J'aime

  2. Bonsoir,
    Merci pour cet article et j’en profite pour te remercier pour ta suite de tutos Python que je suis régulièrement.
    J’ai fait l’acquisition de « Python 3 – Les fondamentaux du langage » de Sébastien CHAZALLET.
    Je le trouve très bien fait et complet, les premiers chapitres sur la structure internes des éléments du langage sont un peu rêches quand on est « débutant + » mais ça permet d’apprendre énormément.

    J'aime

      1. Bonsoir Matt,
        Merci pour cette référence supplémentaire qui m’a l’air intéressante pour acquérir les bons réflexes intellectuels quand on débute en programmation.

        J'aime

    1. Si tu commences par le livre de Gérard Swinnen (Apprendre à programmer avec Python 3), alors tu ne seras pas dérangée par un serpent sur la couverture. L’auteur l’a illustrée avec un voilier, plus précisément un sloop de cabotage de la fin du 18ème siècle. Il l’explique en introduction et précise bien que la couverture a délibérément été choisie hors propos!
      N’hésite pas à te lancer! 🙂

      Aimé par 1 personne

  3. Salut,
    Je viens juste de découvrir ton blog et je tiens à te remercier pour le partage.
    Je vais parcourir les différents articles.
    De mon côté, je viens de commencer l’apprentissage de Python. Pour cela, j’ai acheté le livre de Vincent Le Goff « Apprenez à programmer en Python ».

    Pour le moment, je le trouve très agréable à lire.

    http://livre.fnac.com/a7531497/Vincent-Le-Goff-Apprenez-a-programmer-en-Python?oref=00000000-0000-0000-0000-000000000000&Origin=SEA_GOOGLE_PLA_BOOKS&mckv=_dc&pcrid=64457384783&ectrans=1&gclid=CNO_wcnO2tMCFdYy0wodYO8O3g

    A+

    J'aime

    1. Salut,

      Merci pour ton commentaire. Je connais également le livre de Vincent Le Goff que je consulte parfois sur le site d’openclassrooms. C’est un bon achat. N’hésite pas à cliquer sur l’onglet Le langage Python sur la page d’accueil de mon site et à me faire des retours si quelque chose n’est pas clair. Pour l’instant, il regroupe 13 chapitres. Dans les jours qui viennent, je vais en rédiger un nouveau.
      Bon courage pour ton apprentissage du Python et n’hésite pas à demander de l’aide.
      Au plaisir de te relire.
      Benoît.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s